Dimanche 6 Octobre 2013 : reportage sur le 10e vide grenier de Saint Hilaire (logo)Dimanche 6 Octobre 2013 : reportage sur le 10e vide grenier de Saint Hilaire

Le 10e Vide-Grenier de Saint Hilaire s’est déroulé le Dimanche 6 Octobre 2013 dans la cour de l’école.

La météo étant incertaine, les emplacements ont été prévus à l’abris sous les préaux et dans le gymnase…

Et c’est dans la bonne humeur qu’une quarantaine d’exposants, famille de l’école ou voisins du quartier, sont venus installer leurs stands dans la cour de l’école.

Les premiers exposants attendent derrière les grilles depuis 7h30. L’installation des stands s’effectue jusqu’à 9 heures, avec un beau bouchon dans la rue Saint Hilaire, le temps de vider les coffres des voitures, avec le désormais classique concert de klaxon sur les coups de 8h45…

Les premiers chineurs impatients sont là dès 8h15 et les affaires commencent dès 8h45 avant même que tout le monde est eu le temps de complètement déballer.

Et c’est dans une ambiance musicale au son des derniers hits 2013 de Monsieur Keruzec que la journée démarre.

Les acheteurs font un tour de repérage, on négocie, les affaires se font … ou pas.

Les enfants se régalent : pendant que les parents essaient de vider la chambre des jouets et des vêtements trop petits, ils rapportent leurs nouvelles acquisitions et jouent ensemble dans la cour.

On trouve de tout : des collants en taille 4 ans à la centrale vapeur, du vieux vélo au à la collection de vieux Picsou, en passant par des jeux de sociétés et des figurines…

Une buvette proposée par l’APEL permet à tous de se tenir en forme avec un expresso, de se délecter d’une part de gâteau confectionné par les familles de l’école et pour les plus jeunes de dépenser les quelques centimes gagné en achetant des bonbons. Et bien sur à midi, la désormais traditionnelle vente de Hot Dog a permis de rassasier tout le monde.

Exceptionnellement, le stand APEL de nems ou samossa a été absent.

La journée se déroule, et après un creux de 13 à 15 heures, les acheteurs reviennent et les affaires se font jusqu’au démontage vers 18 heures.

La météo a bien été au rendez-vous, et les chineurs aussi.

Chacun est reparti content de la bonne journée passée et de la bonne ambiance…